A Feminist Perspective on Carbon Taxes
Abstract

Abstract:

Il y a un besoin urgent d'adopter des politiques canadiennes efficaces pour contrer le changement climatique. On consacre beaucoup d'énergie au choix et à la conception d'instruments de politique optimale et les questions d'efficacité environnementale et d'efficience économique dominent le débat. Il est néanmoins tout aussi important d'analyser comment ces politiques vont agir sur différents segments de la société et de s'assurer qu'elles soient conçues de manière juste afin de ne pas aggraver les inégalités systémiques. Le présent article traite de cette question de justice sociale en examinant les taxes sur le carbone d'une perspective féministe, plus particulièrement en analysant comment les taxes sur le carbone produisent des conséquences pour les femmes. L'article propose une analyse de genres dans le cadre des taxes environnementales, qui va au-delà de l'évaluation des impacts distributionnels pour tenir compte aussi des impacts qui ne touchent pas le revenu, des implications de l'allégement connexe et des politiques concernant l'utilisation des revenus aussi bien que le résultat de la mise en oeuvre de ces taxes. L'application de ce cadre d'analyse à la taxe sur le carbone en Colombie-Britannique ainsi qu 'à la redevance annuelle prélevée par le Québec révèle que les femmes vont vraisemblablement souffrir de façon disproportionnée des augmentations de coûts créées par les taxes sur le carbone. L'analyse démontre également que les politiques destinées à mitiger l'impact des taxes sur le carbone pour les familles à faible revenu ne tiennent pas compte des disparités de revenus entre les femmes et les hommes, ni du statut socio-économique des femmes. En conclusion, l'auteure recommande d'adopter des politiques concernant le coût du carbone qui évitent de perpétuer les inégalités systémiques actuelles entre les femmes et les hommes et qui pourraient même aider à corriger ces inégalités.

Abstract:

Effective domestic policies are urgently needed to address climate change. A great deal of energy is devoted to selecting and designing the optimal policy instruments, with questions of environmental effectiveness and economic efficiency dominating the debate. However, it is equally important to consider how those policies will impact upon different segments of society and to ensure that they are designed in a way that is fair and does not further entrench systemic inequalities. This article approaches this social justice issue by examining carbon taxes from a feminist perspective, specifically considering how carbon taxes impact upon women. The article proposes the gender analysis of environmental taxes framework, which goes beyond the evaluation of distributional impacts to consider non-income impacts, implications of related mitigation, and revenue-use policies as well as the outcome of the measure. Applying the framework to British Columbia's carbon tax and Québec's redevance annuelle reveals that women may bear a disproportionate burden of the increased prices created by carbon taxes. The article also demonstrates that policies designed to mitigate the impact of carbon taxes on low-income households do not address income disparities between women and men, nor do they take into account the socio-economic status of women. The author concludes with recommendations for developing carbon pricing policies that avoid perpetuating existing systemic inequalities between women and men and that might even help to overcome these inequalities.