Abstract

This article explores the image of the psychopath in Alfred Hitchcock’s 1960 film Psycho. The famed director’s portrayal of a psychologically damaged young man connected with a much larger discussion over political and sexual deviance in the early Cold War, a discussion that cantered on the image of the psychopath as the dominant threat to national security and that played upon normative assumptions about adolescent development and mother-son relations.

Le présent article jette un coup d’œil sur l’image du psychopathe du film Psycho (1960) d’Alfred Hitchcock. La représentation par le célèbre directeur d’un jeune homme ayant subi des dommages psychologiques, raccordée à une discussion beaucoup plus élargie sur la déviance politique et sexuelle au début de la guerre froide, une discussion centrée sur l’image du psychopathe comme une menace dominante pour la sécurité nationale et qui a joué sur les hypothèses normatives au sujet du développement de l’adolescent et des relations mère-fils.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-114X
Print ISSN
0007-7720
Pages
pp. 133-162
Launched on MUSE
2010-08-07
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.