In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • La fatigue d'être. Saint-Denys Garneau, Claude Gauvreau, Hubert Aquin, and: Vaisseau, le grand poème. Coleridge, Poe, Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé, Nelligan, Valéry
  • Thierry Bissonnette (bio)
Jacques Beaudry , La fatigue d'être. Saint-Denys Garneau, Claude Gauvreau, Hubert Aquin, Montréal, Hurtubise HMH, coll. Constantes, 2008, 140 p., 18,95$
Nelson Charest , Vaisseau, le grand poème. Coleridge, Poe, Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé, Nelligan, Valéry, Québec, Éditions Nota bene, coll. Les cahiers du XIXe siècle, 2008, 369 p., 28,95$

La trajectoire d'essayiste de Jacques Beaudry se distingue par un intérêt soutenu à l'égard des écrivains aux prises avec une forte pulsion de mort, ce qui l'emmène à réfléchir sur les œuvres en posant un regard philosophique sur le suicide dans ses rapports avec l'esthétique. L'auteur s'est en particulier penché sur les cas de Cesare Pavese (L'homme fatal) et de Hubert Aquin (La course contre la vie), ce dernier figurant à nouveau parmi les trois cas de La fatigue d'être, aux côtés de Saint-Denys Garneau et Claude Gauvreau.

Garneau, Gauvreau et Aquin sont ici envisagés sous l'angle tragique de leur biographie, mais aussi à partir de leur obstination à conjurer le sort grâce à la fulgurance et au courage de leurs entreprises artistiques. Intégrant dans son discours une citation implicite de Pavese, Beaudry synthétise la chose en parlant d'une « tentative surhumaine de [End Page 106] transformer le destin en liberté », ce qu'il observe de manière très libre et inspirée chez trois auteurs aussi marquants que solitaires.

Plus proche d'une méditation que d'un ouvrage académique, l'essai se déploie de façon kaléidoscopique en chapitres tripartites, où chacun des auteurs est étudié en alternance selon un thème choisi. Cette alternance convient à merveille au mouvement d'une pensée intuitive, soucieuse de ne pas s'interposer à outrance entre ses objets et le lecteur, ce dernier étant convié à participer à la mise en rapport des trois corpus. Bien documenté, mettant à profit un riche arsenal de références diverses, l'essai privilégie toutefois un regard personnel, en accord avec l'urgence et le désir d'effectivité qui habitent les textes commentés.

Le postulat de base est celui d'une fatigue existentielle intrinsèque à la mise en marche d'une recherche littéraire d'absolu. « La fatigue qui a tué Garneau, Gauvreau et Aquin, écrit Beaudry, est le résultat d'un labeur faustien qui les a conduits tour à tour à concentrer au plus profond de leur seul être ce qui était le partage de tous les autres autour d'eux : la condition de jouet de Dieu (Garneau), de prisonnier des institutions (Gauvreau) ou de condamné à mort (Aquin). » La singularité de leurs créations respectives est donc saisie au sein d'une inscription sociale oscillant entre le martyre et la rédemption collective, schème connu mais réitéré par ces auteurs de façon le plus souvent convaincante. Alors que l'inscription du thème de la mort, dans les textes, renvoie à un dépassement de celle-ci, à une prise de vitesse, la dimension critique qu'ils comportent impose qu'on les considère en regard d'une situation collective aliénante, dont les écrivains peuvent se faire les catalyseurs et les transformateurs, à leurs risques et périls.

Au cours de ces trois lectures attentives et pertinentes, l'auteur développe quelques hypothèses innovatrices permettant de relier les parcours. L'affirmation d'une sensibilité baroque chez Garneau, par exemple, semble d'abord paradoxale, mais elle est étoffée par un regard croisé sur le journal, la correspondance, les poèmes et les écrits inachevés, ce qui facilite le lien avec les deux autres auteurs, qui se sont ouvertement réclamés du baroque. « La lutte de Saint-Denys Garneau pour exister, c'est le combat d'une personnalité baroque (convulsive) étouffée par une mentalité classique (rigide) incarnée à l'époque par le jansénisme auquel Mauriac a donné un visage. »

De ce conflit intérieur vécu par Garneau, Claude Gauvreau est vu...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 106-110
Launched on MUSE
2010-08-07
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.