Abstract

This essay analyzes the discourses on woman suffrage articulated at the annual meetings of the National Council of Women of Canada from 1894 to 1918. The essay argues that the women active in the National Council articulated a vision of transcendent citizenship for Canadian women. This “transcendent” citizenship was exercised through personal influence and moral suasion, through the election of men with strong moral character, and through raising public-spirited sons. This understanding of women’s citizenship valorized women’s personal, moral influence over and above their political equality. Literally and figuratively concerned with enfranchising White women, the woman suffrage debate in the National Council was influenced by a nation-building project that sought to establish Canada as a White settler nation. While the woman suffrage movement was important for extending the political rights of White women, it was also authorized through race-based arguments that linked White women’s enfranchisement to the need to protect the nation from “racial degeneration.”

Abstract

Cet article analyse les discussions sur le suffrage féminin qui se sont déroulées lors des rencontres annuelles du Conseil national des femmes du Canada de 1894 à 1918. L’article avance que les femmes qui jouaient un rôle actif au sein du Conseil national reflétaient une vision de citoyenneté transcendante pour les femmes canadiennes. Cette citoyenneté « transcendante » était exprimée par l’influence personnelle et la persuasion, l’élection d’hommes ayant une forte moralité et l’élevage de fils imbus d’esprit civique. Cette compréhension de la citoyenneté des femmes a donné bien plus de valeur à leur influence morale personnelle que leur équité politique. Les discussions sur le suffrage féminin du Conseil national visaient d’un point de vue pratique et figuratif à émanciper les femmes blanches et ont été influencées par un projet visant à faire du Canada une nation de colons blancs. Bien que le mouvement du suffrage féminin fût important pour l’élargissement des droits politiques des femmes blanches, il a également été habilité par les arguments raciaux qui liaient l’émancipation des femmes blanches avec le besoin de protéger la nation contre la « dégénération raciale ».

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0251
Print ISSN
0021-9495
Pages
pp. 5-27
Launched on MUSE
2009-12-19
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.