Abstract

L’article s’attache à détecter la présence des invariants du carnavalesque dans l’écriture critique de Serge Doubrovsky telle qu’elle apparaît dans La Place de la madeleine, ouvrage consacré à Proust. Les enjeux herméneutiques et esthétiques du renversement carnavalesque sont envisagés à partir d’une réflexion sur l’organicisme omniprésent dans cet essai critique.

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 103-114
Launched on MUSE
2009-09-18
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.