In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Eros, logos, dialogos: Huit études sur l'énonciation romanesque de Charles Sorel à Germaine de Staël
  • Jean-Paul Sermain (bio)
Aurelio Principato. Eros, logos, dialogos: Huit études sur l'énonciation romanesque de Charles Sorel à Germaine de Staël. Leuven: Peeters, 2007. 184pp. €42. ISBN 978-90-429-1280-7.

Ce livre se présente sous un double visage. On peut le lire simplement comme un recueil d'articles précédemment parus, regroupés et remaniés. Chaque étude mérite qu'on s'y arrête, et conserve toute sa pertinence. Seules deux sont consacrées à un roman (« Figures d'énonciation dans Les Égarements du cœur et de l'esprit de Crébillon ») et à une romancière (« Germaine de Staël de la conversation mondaine aux silences romantiques »). Les autres ont une visée plus générale, soit qu'elles abordent les conceptions rhétoriques et poétiques des XVIIe et XVIIIe siècles (« Théories de l'expression impudique au grand siècle », « La théorie du dialogue littéraire après la Renaissance »), soit qu'elles mettent en rapport des conceptions du style avec la pratique des romanciers (« le style entrecoupé et sa relation à la rhétorique »; « Dans la foule des discours rapportés: 'l'indirect libre' »), ou examinent tel phénomène chez un écrivain (« Dialogue romanesque et dialogue théâtral chez Marivaux ») ou dans un genre (« Quelques aspects de la retenue verbale dans le roman libertin »).

Cette brève revue permet déjà de saisir les liens qui unissent ces études et font de ce recueil un livre, et un livre important. On peut pour cela se reposer sur le titre. La notion d'énonciation romanesque et complexe [End Page 314] et ne sera guère élaborée, mais précisée dans les phénomènes observés et dans leurs niveaux de formation. Des trois termes grecs du titre (eros, logos, dialogos), les deux premiers sont repris dans une première partie qui occupe moins du tiers du livre. C'est elle qui fait l'objet de l'introduction: l'auteur y distingue «les personnages et la sphère érotique », « sphère érotique et narration », « narration et personnages ». Dans les trois articles (sur l'expression impudique, la retenue verbale et le roman de Crébillon), il examine surtout comment une matière érotique est verbalisée par le narrateur et les personnages, et il relève comment la forme du roman dit mémoires et le dédoublement de la voix (le narrateur/le personnage) permet, en matière érotique, des effets de distance et d'ironie. Dans la suite, eros est abandonné (il aurait pu étre repris dans le cadre même du livre pour la relation de séduction ou d'excitation établie entre l'énonciation romanesque et son destinataire, le lecteur). Les deux tiers du livre sont donc consacrés au dialogos, c'est-à-dire à la parole des personnages, à leurs échanges et à la manière dont ils sont pris dans le récit et transmis par le narrateur. C'est sur cet ensemble qu'enchaîne principalement la conclusion: « Mon but a été d'attirer l'attention uniquement sur l'évolution de certaines caractéristiques formelles, et, par-là, de montrer leur importance aux vues de l'analyse des textes narratifs » (163) et « La méthode choisie, dont je ne cache pas le caractère empirique, a consisté à prendre tour à tour l'euphémisme, le style entrecoupé ou le discours indirect libre comme des matériaux qu'utilisent les romanciers au même titre que les couleurs dont se sert le peintre, ou que les instruments pour une partition musicale […]. Indépendamment de leur application selon les époques, ces outils stylistiques ont une histoire que l'on peut étudier en elle-même et dans les détails. Cette histoire a parfois influencé la langue. Elles ne peuvent pas être séparées, par quel bout qu'on veuille les prendre, de l'évolution générale des pratiques poétiques » (165–66). L'originalité et la fécondité de cette démarche s'expliquent en partie par la position géographique et historique...

pdf

Additional Information

ISSN
1911-0243
Print ISSN
0840-6286
Pages
pp. 314-316
Launched on MUSE
2009-01-08
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.