Abstract

In 1781, James Yates, a farmer in upstate New York, brutally murdered his family while suffering from a “religious delusion.” Fifteen years later, in 1796, The New York Weekly Magazine published an anonymously authored account of this episode, which in turn inspired Charles Brockden Brown’s novel Wieland. Previously unexamined newspaper reports of the original massacre uniformly link Yates’s violence to his religious identity as a Shaker. Shakerism’s emphasis on gender equality and rejection of patriarchal familial structures prefigured, in many ways, the republican ideological investment in women (particularly mothers) as repositories of virtue; thus, Yates’s crime can be understood as an early manifestation of a broader “crisis of masculinity” in the period. The 1796 account makes no mention of Yates’s Shakerism, but nevertheless participates in discourses of gender and nationhood; it memorializes the female victims, containing Yates’s “treasonous” violence against the family within an orderly narrative that privileges female heroism.

En 1781, James Yates, un fermier du nord-ouest de l’É tat de New York, a brutalement assassiné sa famille dans un accès de « délire religieux ». Quinze ans plus tard, en 1796, The New York Weekly Magazine a publié un compte rendu signé de cet épisode, lequel, à son tour, à servi d’inspiration à Charles Brockden Brown pour son roman Wieland. Des rapports dans les journaux qui n’avaient pas encore fait l’objet d’un examen font le lien entre la violence de Yates et son identité religieuse de Shaker. L’accent mis par le shakerisme sur l’égalité des genres et le rejet des structures familiales patriarcales a préfiguré, de plusieurs façons, l’investissement idéologique républicain dans les femmes (particulièrement dans les mères) à titre de gardiennes de la vertu; ainsi, on peut évaluer le crime de Yates comme une manifestation précoce d’une « crise de masculinité » plus vaste dans la période. Le compte rendu de 1796 ne fait aucune mention de l’appartenance de Yates au shakerisme, mais participe néanmoins au discours en matière de genre et de notion du sens national; il érige un mémorial aux victimes féminines, lequel contient le violent « complot de trahison » contre la famille grâce à une évaluation narrative systématique qui privilégie l’héroïsme des femmes.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-114X
Print ISSN
0007-7720
Pages
pp. 43-62
Launched on MUSE
2008-08-13
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.