In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

La notion d'6vidence et le sens commun: F6nelon et Reid* LOUISE MARCIL LACOSTE C'EST DANS LES ANNALES franco-6cossaises de la philosophie que l'on trouve une excellente explication du paradoxe par lequel Gustave Lanson r6sumait rinfluence de ia philosophie cart6sienne sur la litt~rature francaise, C'est seulement en apparence, disait Lanson, que Descartes semble assurer l'exclusion de l'intelligence commune en mati~res sp~cialis6es. En r~alit6, dit-il encore, "en prouvant que tout ce qui est rationnel peut ~tre intelligible aux honn~tes gens qui prennent la peine de bien user de leur raison," Descartes a effectivement fray~ la voie "b, tous ceux qui 6crivant sur des mati~res sp6ciales ont su se mettre ~ la port~e de l'intelligence commune . ''t Aussi paradoxale que puisse paraTtre cette affirmation, elle ne manque pas d'exemples dont quelques-uns vont beaucoup plus loin que ne le disait Lanson, certains philosophes ayant mSme tent6 d'identifier les notions d'6vidence cart~sienne et de sens commun. Ainsi en est-il pour Fran~:ois de Salignac de Lamothe-F6nelon (1651-16715) qui identifie sens commun, raison et 6vidence dans sa D~monstration de I'existence de Dieu, tir~e de I'art de la nature, des preuves purement naturelles, et de l'id~e de I'infini mdme (1712 et 1718). Ainsi en est-il encore pour Thomas Reid (1710-1790) qui, notant l'ing6niosit6 de l'interpr~tation de I'Archev~que de Cambrai , tente de d~velopper les crit~res de cette identification dans ses Essays on the Intellectual Powers of Man parus en 1785. 2 La radicalit6 m~me de I'identification entre l'6vidence cart~sienne et le sens commun impose l'analyse des doctrines de F6nelon et de Reid car en plus de constituer un moment important de la transformation de la doctrine cart6sienne de l'~vidence, cette radicalit6 permettra d'61ucider la nature du paradoxe dont parlait Lanson. La th~se soutenue iciest la suivante: de la doctrine cart6sienne de l'~vidence aux diverses doctrines du sens commun, il y a plus qu'une chronologie et il y a infiniment plus qu'un accident historique. 11 y a un d6veloppement de type ~pist6mologique-nous verrons comment avec F6nelon et Reid--d6veloppement qui appartient *L'auteur tient il remercier les professeurs R. A. Watson, D. F. Norton et V. D~cariepour leurs commentaires et critiques d'une premiere version de cet article. Ce travail a ~t~ possible gr~.ce:~une subvention du Gouvernement du Quebec, Minist~re de I'~ducation, F.C.A.C. ' Gustave Lanson, "L'influence de la philosophie cart~sienne sur la litt6rature fran~:aise," Revue de m~taphysique et de Morale IV (1896): 516-551;voir p. 550. Sauf indication contraire, les r~f6rences~.la D~monstration sont donn~esb.I'~dition Lebel (Versailles, 1820). Dans cette ~dition, premier volume, on trouve la Dt~monstration sous le titre Trait~de I'existence et des attributs de Dieu. La r~f6renceaux crit~rescart~siensd'6vidence et au sens commun se trouve dans la deuxi6mepartie, publi~een 1718.Pour r~f~rencesau textede Reid, nous utilisons Philosophical Works, 2 vols. (Hildesheim: G. Olms, 1967), vol. I; ainsi que l'abr~viation Works. [2931 294 HISTORY OF PHILOSOPHY d'embl6e ~ l'histoire de la r6volution cart~sienne. Que ce d6veloppement comporte une transformation importante de la doctrine cart6sienne sera admis ici. Mais il sera 6galement 6tabli que c'est en prenant Descartes au s6rieux, dans son 6pist6mologie fondationnelle sous forme d'6nonc~ de premiers principes 6vidents que F6nelon d'abord, puis Reid/t sa suite, ont op6r6 une conversion philosophique de la notion d'6vidence en une notion de sens commun. Cette analyse montrera donc que les relations philosophiques entre ~vidence et sens commun sont loin d'etre 6puis6es par rinvocation rituelle du caract~re ironiquc du mot de Descartes sur l'universalit6 du bon sens, ni par le rappel courant de la condition pos6e par Descartes pour cette universalit6: "Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien." Le coeur de notre d6bat porte en effet sur la relation...

pdf

Additional Information

ISSN
1538-4586
Print ISSN
0022-5053
Pages
pp. 293-307
Launched on MUSE
2008-01-01
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.