In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Book Reviews Heraclitus. The Art and Thought of Heraclitus. The fragments with translation and commentary by Charles H. Kahn. Cambridge: Cambridge University Press, 198o. Pp. xiv + 354. $34.oo. D~cidant de suivre g6n6ralement le texte de l'~dition Marcovitch (Merida, 1967), I'auteur ne pretend pas offrir une nouvelle ~dition critique (p. ix). N'emp~che que les divergences, par leur petit nombre, ne rendent pas seulement hommage ~ la qualit6 du travail ant6rieur, elles attestent aussi le soin avec lequel a ~t~ ici revu l'6tablissement du texte. Les bas de page du grec fournissent un apparat critique sobre et simplifi6, mais rappelant l'essentiel (pp. paires 28-84). L'auteur, dont la comp6tence philologique est connue, a voulu faire porter son effort principal sur l'interpr6tation philosophique des fragments, pour rendre H~raclite accessible /~ nos contemporains (pp. ix-x). I1 a pris conscience de la n~cessit6 d'une grille de lecture nouvelle et de la n~cessit6 non moindre d'en expliciter ies principes, ind~montrables en rigueur, quoique nullement gratuits (p. 88). Deux principes surtout: le premier est celui de la "densit~ linguistique," c'est-/~-dire de la polys/~mie des fragments, que nous ne savons plus d~chiffrer, imbus que nous sommes d'un pr~jug~ de clart6 univoque (pp. 91-9~). Un tel besoin de s/~lectionner un sens, en refusant les strates multiples de suggestions et d'allusions plus ou moins voil~es, doit c6der la place ~ la "g~n6rosit~ herm6neutique" qui est seule ad6quate au miroitement raffin~ du texte archaique. L'autre principe fondamental, compl6ment du premier, est celui de la "r6sonance" des fragments entre eux (pp. 89-9o): chacun renvoie aux autres dans une commune unit~ de sens (p. 95) qui ne permet pas de concevoir les fragments comme une suite incoordonn6e d'aphorismes. On peut donc rompre avec l'ordre conventionnel de Diels, retenu encore par Bollack-Wisman (Paris, 1972 ) et se risquer ~ un rangement organique, sans d'ailleurs se flatter de retrouver l'ordre originel: tel est un troisibme principe, celui d'un ordre signifiant des fragments (pp. 6, 8, 89). Tout en conc~dant que la r6sonance n'implique pas un ordre de signification (p. 89), il parait sens~ d'admettre avec I'auteur (p. 8) que l'art archaique, en tout domaine, s'est toujours pr6occup~, en travaillant les d6tails, d'organiser 6galement rensemble. D'autres principes encore sont ~ l'oeuvre dans rIntroduction g6n~rale (pp. 1-23) ou dans le Commentaire (pp. 96-287). Ainsi, un principe de provocation ou d'anticonformisme, applicable, moyennant la science du contexte litt6raire dont l'auteur use avec une pr6cision admirable, tant ~ l'6tablissement du texte qu'aux interpretations. Si nous h6sitons entre deux legons des manuscrits, celle qu'il faut pr6f~rer est celle qui d~route, celle qui heurte les habitudes (par ex. la leqon [425] 426 HISTORY OF PHILOSOPHY ~rcth'Lv~po~ro. Kahn lxxviii = Diels 51; p. 199); de mC~me, il convient de mettre en relief une interpr6tation que stimule la surprise (par ex. la relativation du divin, de la mort, Kahn xcii = Diels 62; p. 216 sqq.). Autre principe, plus attendu et plus materiel : celui de l'unit~ des opposes, int6grant la tension, qu'illustrent les figures d'Alcibiade et de Th6mistocle, de raccomplissement individualiste et de la mod6ration civique (p. 14). Selon un scheme pr~hegelien, cette unit6 passe par la positivit6 du n6gatif (pp. 188, 21o, 221), le n6gatif travaillant avec le positif h une harmonie conflictuelle ("principe d'accord dans le conflit," p. 197). L'auteur oppose souvent et juste titre H6raclite h Pythagore (pp. 2, 23, 108, 114, 203, 211--12, 220--21, 953, 285). Sans doute en raison de la dette de celui-l~ ~ I'~gard de celui-ci (signal6e des p. 1), ii le fait parfois de mani~re peu nette. Mais si rh~ritage du penseur d'Eph~se englobe un vaste ensemble de traditions d'ftge divers, ies unes populaires, les autres scientifiques (pp. 9-1o), s'il ies accueille et unifie dans un effort de lucidit6 sup~rieure, ne restant indifferent, notamment, chez les Mil~siens, qu'h leur esprit g6om6trique (p. 17), c'est...

pdf

Additional Information

ISSN
1538-4586
Print ISSN
0022-5053
Pages
pp. 425-427
Launched on MUSE
2008-01-01
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.