Abstract

Cet article se propose d'interroger l'invention historiographique de l'écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau dans sa relation rhétorique et poétique à la passion archéologique du toucher et de sa déliaison en autant de vestiges du contact que Jacques Derrida a identifié à partir de la signature du corpus freudien à un « mal d'archive ».

pdf

Additional Information

ISSN
1931-0234
Print ISSN
0014-0767
Pages
pp. 155-167
Launched on MUSE
2007-10-30
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.