Abstract

This case study examines the patterns of participation of one US-educated refugee student in a university intensive English program (IEP). Specifically, I illustrate how the focal student used her advanced oral proficiency and prior experience with US educational norms and practices to engage in various interactional behaviours, such as shifting participation structures, taking an active role in classroom management, and positioning herself as more knowledgeable than her peers. Using observational and interview data, I demonstrate that such behaviours resulted in teachers' constructions of this student as 'highly engaged and motivated' despite their assessment of her written work as 'poor-to-average.' Finally, I link this student's behaviours to classroom performance outcomes and show that although her 'good student' behaviours enabled her to complete her high school and university ESL programs successfully, those behaviours - and her highly advanced oral proficiency - were ultimately insufficient to ensure her academic success beyond the IEP.

Cette étude de cas examine le type de participation d'une réfugiée ayant étudié aux États-Unis dans un programme universitaire d'anglais intensif. Plus particulièrement, l'auteur montre comment l'étudiante s'est servie de son niveau avancé de langue orale et de son expérience avec les pratiques et les normes d'enseignement américaines pour adopter divers comportements interactifs (p.ex. modifier les structures de participation, jouer un rôle actif dans la gestion de la classe et démontrer de plus grandes connaissances que ses pairs). À l'aide de données provenant d'observations et d'entrevues, l'auteur démontre comment de tels comportements ont donné l'impression à l'enseignant que cette étudiante était « très motivée et intéressée », même si le résultat de l'évaluation de ses travaux écrits est « faible à passable ». Enfin, l'auteur établit un lien entre le comportement de l'étudiante et ses résultats en classe, et démontre que même si son bon comportement lui a permis de terminer avec succès le programme d'anglais langue seconde de niveau secondaire et celui de niveau universitaire, son comportement - et son niveau très avancé d'anglais oral - n'a pas suffi à lui assurer un succès scolaire après le programme d'anglais intensif.

pdf

Additional Information

ISSN
1710-1131
Print ISSN
0008-4506
Pages
pp. 345-370
Launched on MUSE
2007-04-12
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.