Reviewed by:
  • Clément Marot et les métamorphoses de l’auteur à l’aube de la Renaissance
Clément Marot et les métamorphoses de l’auteur à l’aube de la Renaissance. By Florian Preisig . ( Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 71). Geneva, Droz, 2004. 183 pp. 48 SwF.

Cette étude fait de la métamorphose le point de départ d'une réflexion sur le statut de l'auteur dans l'œuvre de Marot. Dans un premier temps, Preisig aborde cette question en fonction d'un champ littéraire auquel l'imprimerie confère une autonomie relative. Les relations que Marot établit dans ses vers avec des écrivains contemporains, sa collaboration à des recueils collectifs participent à des jeux d'alliances et de reconnaissances professionnelles. Preisig dégage à cet égard les traits spécifiques d'un 'corporatisme' qui combine l'apport des Rhétoriqueurs et du modèle religieux de l'entraide fraternelle à celui des échanges au [End Page 382] sein de la respublica litteraria néo-latine pour ouvrir la voie aux débats d'idées de la Pléiade. Si Marot tire parti des innovations de la société à laquelle il appartient pour promouvoir sa fonction de poète, sa persona est protéiforme. L'essai s'attache dans ce sens à la multiplication des marques de la présence de Marot dans ses textes. Pour Preisig, le poète se montre plus intéressé par le processus de la création que par le souci de laisser de lui un portrait cohérent et achevé; à la fois masques et miroirs de l'auteur, les divers personnages dont il emprunte les traits constituent une suite d'esquisses qu'il serait vain d'unifier. C'est aussi dans une perspective plurielle que Preisig traite ensuite de l'inspiration de Marot pour envisager l'auteur comme un artisan dépositaire d'un savoir appris et un prophète inspiré: le dialogue avec les Anciens nourrit une pensée religieuse, des aspirations métaphysiques coexistent avec des préoccupations profanes. Dans le sillage des travaux de Defaux, Preisig voit en Marot un témoin des mutations de son temps et un agent de sa transformation. Sous des angles divers, cette analyse montre comment, au fil de ses métamorphoses, l'écrivain devient une figure publique consciente de son image littéraire. On pourrait regretter à cet effet l'absence d'une discussion sur le rôle de la traduction. Mais comme le suggère ce travail nuancé, l'œuvre de Marot prépare les perspectives poétiques de la génération suivante et constitue un jalon marquant de l'histoire de l'émergence de l'auteur.

Cynthia Skenazi
University of California, Santa Barbara

Additional Information

ISSN
1468-2931
Print ISSN
0016-1128
Launched on MUSE
2007-01-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.