Understanding Alienation in Western Canada: Is "Western Alienation" the Problem? Is Senate Reform the Cure?
Abstract

This essay investigates the conceptual foundations of "western alienation" and evaluates whether Senate reform is the appropriate cure for alienation in western Canada. It disputes the thesis, put forward most persuasively by political scientist Roger Gibbins which argues "western alienation" is both an exceptional type of regional alienation and is more salient for many western Canadians than other types of alienation. Two main problems with this conceptualization of western alienation and, by extension, its claim about how we ought to understand alienation in western Canada are identified and explained: a failure to acknowledge the wide variation and complexity of regional alienation within the West; and the marginalization of political alienation. The essay argues that the problem of political alienation is central to understanding the alienation of many citizens in western Canada. Because "political alienation" is rooted in discontent with political representatives, institutions, and procedures for decision-making associated with representative government in Canada, the essay concludes that the curative benefits attributed to regionally biased institutional reform of the federal government (e.g., Senate reform) by proponents of the western alienation thesis are more limited than otherwise suggested.

Cet article examine les fondements conceptuels de l'« aliénation occidentale » et se demande si la réforme du Sénat est le remède approprié pour éliminer l'aliénation dans l'Ouest du Canada. Il conteste la thèse présentée de manière très convaincante par le politicologue Roger Gibbins qui affirme que l'« aliénation occidentale » est un type exceptionnel d'aliénation régionale et est plus saillant pour plusieurs Canadiens de l'Ouest que d'autres types d'aliénation. Deux problèmes importants visant cette conceptualisation de l'aliénation occidentale et la façon dont nous devrions interpréter l'aliénation dans l'Ouest du Canada sont identifiés et expliqués : un défaut de reconnaître l'importante variation et complexité de l'aliénation régionale dans l'Ouest et la marginalisation de l'aliénation politique. Le présent article avance que le problème de l'aliénation politique est un point essentiel aidant à comprendre l'aliénation de plusieurs citoyens dans l'Ouest du Canada. Puisque l'« aliénation politique » est causée par la participation de représentants, établissements et procédures politiques non populaires à la prise de décisions associées avec le gouvernement représentant le Canada, l'article conclut que les avantages curatifs attribués à la réforme institutionnelle avec un biais régional du gouvernement fédéral (réforme du Sénat) par les promoteurs de l'aliénation occidentale sont plus limités qu'on ne le croyait.


pdf