In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Metaphorai. Poétique des genres et des figures chez Céline
  • Carla Taban (bio)
David Décarie , Metaphorai. Poétique des genres et des figures chez CélineQuébec, Éditions Nota bene, coll. Littérature(s), 376 p., 24,95$

Avec ce premier livre qui repose sur sa thèse de doctorat, Décarie s' inscrit, dans le champ des études céliniennes, du côté des spécialistes qui adoptent, depuis les années 1970, une perspective intégrative sur l'oeuvre de l'auteur, en essayant d'expliquer la cohabitation, à l'intérieur de celle-ci, des é crits caractérisés par des « oppositions absolues et impossibles à réunir ou ignorer » : il s'agit des textes hautement innovateurs de Céline qui ont renouvelé le genre romanesque au xxe siècle, d'une part, et de ses quatre « écrits polémiques » (Godard) communément désignés comme pamphlets - anticommuniste et antisémites -, d'autre part. [End Page 603]

Metaphorai postule d'entrée de jeu, dans le chapitre introductif intitul é « Interfiguralité », que l'analyse des figures et des rapports qu ' elles entretiennent dans le corpus célinien permet de jeter une nouvelle lumi è re sur la question « cruciale » du changement de genre, et cela pour deux raisons. Premièrement, parce que les figures - et surtout les diff é rentes métaphores - contribuent, selon Décarie, à l'élaboration d'une « po é tique en oeuvre » chez Céline. Deuxièmement, parce que les figures et les genres sont intimement liés à l'intérieur de cette « poétique en oeuvre », o ù , maintient le critique, à chaque genre correspond une figure de prédilection : aux romans, la métaphore ; à ce que Décarie appelle des « genres intermédiaires » ou « intercalaires » - à savoir pièces de théâtre, ballets et sc é narios de film -, l'allégorie ; et aux pamphlets, la figure du Juif (nommée aussi allégorie antisémite). L'originalité du projet de Décarie consiste alors à poser l'interdépendance des genres et des figures dans le processus qui conduit des romans aux pamphlets céliniens et, en même temps, à considérer que les genres intermédiaires font office de moyens termes dans cette transition. Huit chapitres développent subséquemment les quatorze mouvements intergénériques et interfiguraux suivants, de façon à pr é ciser les voies que maintes dimensions de l'écriture romanesque doivent emprunter pour que celle-ci aboutisse aux pamphlets : « de la polysémie à la monosémie », « de l'hybridation à l'amalgame », « de l'ambivalence à la monovalence », « de l'appréhension du réel au fantasme », « de l 'é criture cathartique à l'écriture pulsionnelle », « de la sublimation à la régression », « du mouvement à la fixation », « du texte au mot », « de la catharsis au mécanisme du bouc émissaire », « du carnaval à l'incarnation », « de la démystification au mythe », « de l'introjection à la projection », « du dialogisme au monologisme » et finalement « de la vision intérieure à la vision cosmique ». Décarie affirme également que tous ces mouvements sont réversibles dans l'oeuvre de Céline, non seulement dans la mesure o ù l'écriture pamphlétaire se meut de nouveau, après la guerre, en é criture romanesque, si bien que les quatorze trajets finissent par être refaits en sens inverse, mais aussi dans le sens où les deux premiers romans de l'auteur, Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit, naissent de deux pièces de théâtre (L'Église et Progrès respectivement), c'estàdire d'un des genres intermédiaires qui assurent le va-et-vient de l'é criture.

Les analyses et les interprétations textuelles que Décarie présente pour illustrer ces divers mouvements reposent sur une perspective thé orique mixte qui articule des notions proprement littéraires - portant essentielle-ment sur les problématiques des genres et des figures, mais aussi sur celles de la référentialité et de l'intertextualité - à des concepts empruntés à la psychanalyse et à la sociologie. Cette complexe approche théorique est sans doute imposée par la complexité même du sujet, mais elle n'aide pas à saisir clairement la prémisse fondamentale de l'ouvrage : la « poétique en oeuvre...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 603-608
Launched on MUSE
2006-02-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.