In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • Parcours de l'essai québécois (1980-2000)
  • Pascal Riendeau (bio)
Parcours de l'essai québécois (1980-2000), s. la dir. d'Anne Caumartin et Martine-Emmanuelle LapointeQuébec, Éditions Nota Bene, coll. Essais critiques, 220 p.

« Nul portrait général, chronologique et ordonné de l'histoire du genre n'est constitué ici ; en lieu et place s'impose une mosaïque rassemblant divers regards ». Cet énoncé, tiré du texte liminaire signé Anne Caumartin et Martine-Emmanuelle Lapointe, résume ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de Parcours de l'essai québécois. L'ouvrage laisse place à une s é rie de lectures libres et originales d'essais contemporains, mais il lui manque une cohérence globale, car même si la période étudiée reste brève, la multiplicité des approches et la diversité méthodologique des collaborateurs créent une inévitable disparité. En guise d'ouverture, Caumartin et Lapointe présentent bien la complexité du sujet, posent beaucoup de questions, mais restent assez prudentes quant aux réponses possibles. Il semble alors logique que les directrices de l'ouvrage aient préféré ne pas ajouter de conclusion, ce qui leur évite de se lancer dans de possibles hypothèses trop généralisantes, mais accentue du même coup l'effet de cohésion fragile de l'ensemble. Le premier article - très prometteur - appartient à un spécialiste reconnu de l'essai, Robert Vigneault, qui semble avoir procédé à la mise en forme d'une conférence inaugurale. Vigneault effectue un retour sur sa propre démarche critique en reprenant des éléments qui lui sont chers, dont la primauté du « je » de l'essai. Il critique du même coup la position de Janusz Przychodzen, selon qui les essais [End Page 584] québécois des années 1960 étaient marqués par un « nous » collectif. À l'exception de quelques passages comme celui-là, les propos de Vigneault ne représentent malheureusement rien de très nouveau à quiconque a déjà lu ses travaux antérieurs. Force est d'admettre que l'article tant attendu se révèle plutôt décevant puisqu'il ne parvient pas à renouveler le discours de l'auteur.

Plusieurs autres collaborateurs ont choisi d'interroger le genre luimême, mais depuis la marge et non le centre. C'est le cas de Christian Vandendorpe, qui analyse la forme de l'essai « à partir de cas limites », plus précisément deux livres de Paul Chamberland : Le courage de la poésie et Fragments d'art total, ainsi qu'En nouvelle barbarie. Vandendorpe remet en cause la prééminence du « Je » - élément fondamental de la définition de l'essai suggéré par Vigneault dans L'écriture de l'essai (1994) -, car il constate que les essais de Chamberland l'« oblige[nt] à relativiser le rôle accordé au pronom personnel de la 1re personne ». En guise de conclusion, il énonce trois critères principaux qui pourraient servir de base à une nouvelle définition : la réflexion non totalisante, l'écriture non dominée par la narration et la lecture cursive que l'essai suscite. Si Vandendorpe développe une argumentation stimulante sur le genre essayistique, il le fait un peu au détriment des textes de Chamberland, dont on perd la trace en cours de route. René Audet cherche également à repenser le genre autrement, en examinant la façon dont la chronique (et sa publication en livre) se définit par rapport à l'essai, ou plus précisément aux « modulations que la chronique fait subir à l'essai ». Pour y parvenir, Audet se consacre non pas au travail de journalistes, mais à des recueils de deux écrivains (et non les moindres) : Ô saisons, ô châteaux de Jacques Brault et Ah !... de Suzanne Jacob. Claire, la démonstration de l'auteur nous permet de reconsidérer la chronique « comme un genre tensif, à la fois confirmation et détournement de l'essai ».

C'est aussi à Jacques Brault que s'intéresse François Dumont ; son é tude consiste en une relecture de l'oeuvre essayistique principale de l'auteur, en plus de proc...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 584-586
Launched on MUSE
2006-02-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.