In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • De Québec à Mexico
  • Claude Grégoire (bio)
Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice De Québec à Mexico. Édition préparée par Mario Brassard et Marilène Gill avec la coll. de Georges Aubin Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, coll. Le saberdache, 494 p., 24,95$

Les récits de voyage précédant le xxe siècle en littérature canadienne-française ne se lassent pas d'être (re)découverts et les Éditions des Trois-Pistoles, souvent audacieuses, redonnent vie à un récit qui méritait une réédition sérieuse: De Québec à Mexico, relation de la singulière aventure de deux années que Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice avait vécue dans l'armée française au Mexique à l'âge de vingt ans. Écrivain prolifique - on lui doit plus de 5 000 pages de contes, d'essais et de récits de voyage -, Faucher de Saint-Maurice (1844-1897), qui fut politicien, journaliste mais aussi militaire, rappelle une période trouble de l'histoire du Mexique qui déborde les frontières de ce pays.

En 1864, alors que les États-Unis sont en pleine guerre de Sécession, la France essaie d'imposer la monarchie à un Mexique désordonné et croulant sous les dettes. Passionné par la chose militaire comme par la littérature, Faucher de Saint-Maurice saisit l'occasion, comme plusieurs compatriotes tels Alexandre Taschereau et Honoré Beaugrand, d'aller se battre contre les juaristes sous les couleurs du drapeau de la France, pays qu'il vénère. Il décrit son voyage en train puis en bateau vers le Mexique où, promu capitaine peu après son arrivée, il est décoré par l'empereur Maximilien de l'Ordre de la Guadeloupe. Mais, de retour sur les champs de bataille, il est blessé et se voit faire partie d'un échange de prisonniers, ce qui lui sauve la vie et permet son retour au Canada.

Porteur de vérités comme de demi-vérités, Faucher de Saint-Maurice, en tant que narrateur prenant part à l'action qu'il décrit, manifeste, dans De Québec à Mexico, par un style quelque peu brouillon, une évidente fascination pour la vie militaire, la France et les lettres qu'il ne craint pas d'afficher et au sujet desquelles le récit fait de fréquentes pauses. Ce texte, qui paraît à mi-chemin entre le documentaire et la fiction, verse ici et là dans l'anecdote, mais l'auteur reprend à temps le cours d'une histoire qui, au bout du compte, n'ennuie pas.

L'éditeur, pour cette réédition de De Québec à Mexico, s'est basé sur l'édition de 1874 de ce récit qui avait paru périodiquement en 1866-1867 dans La revue canadienne. En plus des corrections à la première édition en livre, on trouve aussi, en annexe, de courts textes sur l'auteur et ses [End Page 573] contemporains, les notes de l'édition de 1874 et, ajout d'importance, un précieux répertoire biographique et bibliographique qui complète les notes de Faucher de Saint-Maurice. Celui qui fut aussi conteur et essayiste voit ainsi son existence littéraire rappelée par un travail d'édition de bonne qualité dans une collection qui entend «donner à lire des textes importants du patrimoine québécois de la Conquête à 1900». [End Page 574]

Claude Grégoire

Claude Grégoire, Collège Mérici, Québec

...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 573-574
Launched on MUSE
2006-02-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.