In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content:

Reviewed by:
  • L'énigme thérapeutique au cœur de la philosophie
  • Patrick Bergeron (bio)
Angela Cozea , L'énigme thérapeutique au cœur de la philosophie Montréal, XYZ éditeur, coll. Théorie et littérature, 93 p., 16$

Le titre de ce livre peut laisser perplexe ; il est pourtant d'une justesse qui se confirme rapidement à la lecture. Angela Cozea traite notamment de savoirs enfouis, de pratique du bien-être et de pensée philosophique, plus spécifiquement, de metaphysica naturalis, syntagme à partir duquel Kant posait la question: comment la métaphysique est-elle possible, en tant que disposition naturelle? Sous la plume d'Angela Cozea, cette interrogation devient: quelle est la place de l'élément animal au sein de la philosophie? Troisième ouvrage d'Angela Cozea depuis La fidélité aux choses (1996) et le séduisant Petit traité du beau à l'usage des mélancoliques (2002), L'énigme thérapeutique… est aussi son texte le plus succinct. Le lecteur découvrira, ou retrouvera, en moins de cent pages d'une prose économe et concentrée, le brio analytique de cette auteure qui a su faire fructifier et personnaliser l'influence, décisive sur elle, de Walter Benjamin.

C'est d'ailleurs au théoricien allemand qu'Angela Cozea emprunte l'une de ses principales assises méthodologiques, le principe de Relationsbegriffe (« concepts de relations »). Il lui permet de se mettre à la recherche de rapports existants, mais qui restent à esquisser. L'auteure se demande, par exemple, comment lier le rapport à l'histoire et celui à la transcendance, ou comment rapprocher l'ordre éthique de celui de la représentation. Dans la mesure où ce livre se charge d'étudier le caractère perspectif du vécu, il s'inscrit dans le prolongement immédiat des deux ouvrages précédents.

Un autre aspect relie L'énigme thérapeutique… aux travaux antérieurs de Cozea: la prédilection pour les corpus qui ne vont pas de soi, mais qui, une fois réunis, s'éclairent mutuellement de manière surprenante. Ici, Montaigne est convoqué aux côtés de Kant. Cozea esquisse un parallèle entre les idées kantiennes sur la métaphysique comme disposition naturelle et les « outils et instrumens » dont se servait Montaigne pour « concevoir et juger ». Les réflexions de l'écrivain français et celles du philosophe allemand impliquent toutes deux la nécessité de regarder en soi-même pour trouver l'objet de son étude. Le propos de Cozea s'attache dès lors à suggérer que l'être humain cherche la philosophie afin de s'engager dans un rapport thérapeutique avec elle. La pensée, notait Heidegger, est au service de l'intuition, d'où, estime l'auteure, la justification de considérer la migration philosophique de l'espèce humaine vers l'espèce animale. [End Page 608]

Kant et Montaigne ne sont pas les seuls points de départ de ce raisonnement, mené de main de maître, à la croisée de la littérature, de la philosophie et des arts visuels. Un chapitre est consacré à la figure du coureur nu dans Atanarjuat, le film de Zacharias Kunuk. Le commentaire qui en résulte détonne toutefois légèrement par rapport aux développements des autres chapitres: certains lecteurs y verront un manque d'unité (bien que peu préjudiciable à l'ensemble du texte), d'autres, une preuve supplémentaire de la vivacité de pensée de l'auteure. Comme c'était le cas avec les livres de 1996 et de 2002, les analyses de Cozea commencent avec l'illustration de la page couverture. Après Gozzoli (Le cortège des Rois mages, 1459) et Friedrich (Rochers blancs à Rügen, 1818), c'est au tour de Rembrandt van Rijn d'inspirer le frontispice, avec Héroïne de l'Ancien Testament (1633), une femme bien en chair qui peut être Esther ou Bethsabée. Angela Cozea penche sans doute du côté d'Esther, figure qui renvoie à la fois à Lévinas (penseur-clé pour la thématisation de l'existence et de la mort) et à Proust, qui fait ici l'objet d'un chapitre entier...

pdf

Additional Information

ISSN
1712-5278
Print ISSN
0042-0247
Pages
pp. 608-610
Launched on MUSE
2006-02-10
Open Access
No
Back To Top

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Without cookies your experience may not be seamless.