Creeping Conditionality in the UK: From Welfare Rights to Conditional Entitlements?
Abstract

A widely recognised central tenet of New Labour's "Third Way" is no rights without responsibilities. The extent to which this idea underpins the British government's approach to welfare reform has been extensively commented upon. Initially, the article places the UK reforms in the context of wider theoretical debates about welfare reform in Western states. It then highlights the ways in which a principle of conditionality is being practically applied in a wide range of sectors in the UK including; social security, housing, education, and health. The details and impact of recent relevant legislation and initiatives are discussed. It is argued that as policies based on conditional entitlement become central to the ongoing process of welfare reform the very idea of "welfare rights" is systematically undermined.

L'un des fondements de la « Troisième Voie » du Parti Travailliste est l'absence de droits sans responsabilités. La portée réelle de l'influence de cette idée sur l'approche du gouvernement britannique au sujet de la réforme de l'aide sociale a été largement commentée. Dans un premier temps, l'article replace les réformes britanniques dans le contexte plus vaste des débats théoriques au sujet de la réforme de l'aide sociale dans les pays occidentaux. Il souligne ensuite la manière dont le principe de conditionnalité est mis en œuvre dans une grande variété de secteurs au Royaume-Uni: notamment la sécurité du revenu, le logement, l'éducation et la santé. Les détails et l'impact d'initiatives et de législations récentes en ces domaines se trouvent analysés. Il s'agit de démontrer que l'avènement de politiques fondées sur le principe de conditionnalité s'est placé au centre d'un processus de réforme de l'aide sociale qui érode systématiquement l'idée même de « droits sociaux ».